Vous êtes ici:

Menu


Stacks Image 47472
Best Practices Centreon
Je rappelle que Centreon préconise l’utilisation des modèles (templates) pour la configuration de votre supervision, voir le blog de Centreon. Cet article a un but pédagogique pour les débutants.

1 - Créez son premier hôte

Stacks Image 5251
Vous avez réussi l’installation de votre solution Centreon, c’est bien 😀 Vous avez utilisé les sources et votre broker vous remonte la configuration donnée en exemple ? Magnifique ! Il est temps de passer à la vitesse supérieure créez votre première configuration.
Nous allons prendre deux exemples : un simple et un plus compliqué. Comme vous êtes débutant, nous n’utiliserons pas les modèles (templates) afin d’éviter de vous perdre dans les subtilités de la configuration avancée.
Cet article est le premier d’une série de deux articles : la création d’un hôte et le suivant la création de son premier service.

1.1 Qu’est ce qu’un hôte ?

Un hôte (1) est un élément actif de votre infrastructure qui a généralement une adresse IP : un ordinateur, un serveur, un switch, un nas, etc.. Pour vérifier sa présence dans votre infrastructure, vous aurez besoin de plusieurs paramètres :
  • Une période de temps de vérification (3),
  • Une commande pour tester sa présence (2),
  • Une période de temps pour vous notifier les changements d’état (4),
  • Un contact pour envoyer la notification (5).
Pour l’exemple, nous définirons comme hôte, une machine accessible sur le réseau avec une adresse IP 192.168.0.250 et qui répond aux requêtes ICMP (commande ping). Nous utiliserons au maximum les objets déjà créés dans la configuration de base de votre solution Centreon.
Stacks Image 5274

1.2 identification de l’hôte

Maintenant, vous allez créer votre premier hôte (point 1 du schéma). Sélectionnez le menu Configuration / Hosts. Cliquez sur le bouton Add.
Stacks Image 47432
Création d’un hôte
Nous allons nous contenter de saisir les informations les plus importantes et obligatoires :
Le nom de l’hôte qui sera un identifiant unique, éviter les espaces et caractères accentués. Soyez bref, logique et concis.
Un alias décrivant l’objet supervisé.
Une adresse IP, éventuellement une adresse DNS mais attention au mécanisme de résolution DNS (serveur DNS, fichier host).
Vérifiez que votre hôte est bien supervisé par le poller Central, normalement c’est par défaut dans une configuration simple.
Stacks Image 47435
identification de l’hôte

1.3 Testez la présence de l’hôte

Votre hôte étant défini, nous devons utiliser une commande de vérification pour tester la présence de l’hôte (point 2 du schéma). Dans la majorité des cas, nous utiliserons une commande réalisant une requête icmp. Cette commande existe par défaut dans votre solution Centreon. Elle s’appelle check_host_alive.
Vous trouvez, dans la section Host check options, le paramètre Check Command qu’il va falloir renseigner. Sélectionnez la commande check_host_alive et c’est tout. Il n’y a pas de paramètres supplémentaires.
Stacks Image 47440
tester la présence de l’hôte

1.4 Planifiez la vérification de l’hôte

Nous continuons avec la planification de l’hôte (point 3 du schéma). Comme avec la commande précédente, nous utiliserons la période temps déjà créée avec la configuration de Centreon. Dans la section Scheduling options, on choisira la période de temps 24x7 (check period) autorisant la vérification 24 h par 7 jours. Le nombre de vérification (Max Checks Attempts) avant changement d’état sera positionné à 5. On laissera le moteur de supervision gérer l’intervalle de vérification. Par contre, il faudra absolument indiquer que l’hôte fonctionne en service actif (Active Checks Enabled à Yes et Passive Checks Enabled à No)
Stacks Image 47445
Planifier la vérification

1.5 Configurez la notification de l’hôte

La configuration de la notification s’effectue en cliquant sur l’onglet Notification (point 4 du schéma). Vous trouverez la section Notification. Vous devez activer la notification de l’hôte en sélection Yes pour le champ Notification Enabled. Ensuite cliquez sur les options de notification, les valeurs Down, Unreachable et Recovery seront les plus importantes. Sélectionnez la même période que précédemment qui deviendra période de notification. Les champs Notification Intervalle et First notification delay peuvent être omis, dans ce cas il n’y aura qu’une notification.
Stacks Image 47456
Configurer la notification de l’hôte

1.6 Configurez l’envoi de notification de l’hôte

Et nous terminerons avec l’envoi de notification de l’hôte (point 5 du schéma). Dans la section Notification receivers, ajoutez un contacts dans le champ Linked Contacts.
Stacks Image 47459
Configurer l’envoi de notification

1.7 Testez le fonctionnement

Cliquez sur Save pour sauver votre configuration. A ce stade, vous pouvez appliquer la configuration de votre supervision. Vous aurez un message d’avertissement car il n’y a pas de service associé à votre nouvel hôte.
Stacks Image 47464
Message d’avertissement de la configuration
Pour vérifier le fonctionnement, vous devrez aller dans la vue temps réel. Cliquez sur Monitoring (1) Status Details (2) Hosts (3), vous devez visualiser votre hôte serveur.
Stacks Image 47467
Fonctionnement de l’hôte
Il nous reste à compléter notre hôte avec un service avec l’article suivant.
comments powered by Disqus
 Vous êtes ici: